La Maison pour la Science

Le développement professionnel

Pour faire évoluer durablement les pratiques des professeurs enseignant la science dans le premier degré et au collège, les Maisons pour la science proposent des actions de développement professionnel mettant l’accent sur :

  • une vision cohérente des sciences expérimentales et d’observation ainsi que des mathématiques, tout en développant l’interdisciplinarité et la maîtrise de la langue ;
  • la pratique d’une pédagogie d’investigation ;
  • une cohérence et une continuité de contenus et de pédagogie depuis la maternelle jusqu’à la fin du collège ;
  • un rapprochement entre les communautés éducatives, scientifiques et industrielles.

 

Une offre construite autour de trois axes structurant

Axe 1 : Vivre la science pour l’enseigner

L’enseignement des sciences requiert une fréquentation active de la science vivante et une connaissance de la manière dont elle se fait aujourd’hui et dont elle s’est construite dans le passé. Les actions de développement professionnel proposées dans cet axe permettent de se faire une représentation concrète de la science contemporaine, de ses processus de pensée et d’action, ou de consolider et mettre à jour des connaissances. Par un contact direct avec la science et ses acteurs, les professeurs mettent en pratique le raisonnement scientifique et s’approprient ou approfondissent des notions clés, dans le but d’élaborer une pédagogie d’investigation cohérente et attentive aux besoins des élèves. Ces actions, dans lesquelles les adultes sont mis en situation d’investigation, proposent également une traduction pédagogique pour la classe.

Axe 2 : S’ouvrir à d’autres disciplines

Un enseignement des sciences fondé sur l’investigation peut mettre à contribution différents champs disciplinaires : pour enseigner certains thèmes, l’interdisciplinarité est parfois essentielle. Tout en gardant leurs spécificités propres, les disciplines scientifiques partagent une démarche commune. Dans un souci de décloisonnement, cet axe aborde les sciences de la nature et les sciences de l’ingénieur, mais également les mathématiques dans leurs relations avec celles-ci. Il propose également des liens avec le langage, le monde numérique et l’Histoire des sciences et des techniques.

Axe 3 : Concevoir, construire, expérimenter, exploiter

Dans l’enseignement des sciences fondé sur l’investigation, les objectifs formulés en termes de connaissances, la pédagogie et les questions matérielles sont étroitement liés. Les actions proposées dans cet axe aident à produire ou exploiter des ressources de natures variées, à concevoir et conduire des projets tant à l’école primaire qu’au collège et à envisager des solutions techniques et pratiques permettant de construire des objets ou des dispositifs expérimentaux.

Outre les actions précédentes, les Maisons ont également comme missions de renforcer le partenariat scientifique et industriel avec les établissements scolaires, de produire et diffuser des ressources pour la classe et de mettre en oeuvre divers projets scientifiques favorisant ou renforçant l’égalité des chances sur le territoire. Cela se traduit notamment par le développement du dispositif ASTEP (accompagnement en sciences et technologie à l’école primaire), la mise en place de centres pilotes ou satellites, le suivi de collèges pratiquant l’enseignement intégré de science et technologie…

Les action de la Maison pour la science

Les actions proposées par les Maisons pour la science peuvent :

  • combiner plusieurs modalités d’intervention : présentielle ; à distance ; en laboratoire ; avec un suivi ou un accompagnement dans les classes…
  • proposer différents formats allant de la demi-journée à des actions de plusieurs jours, continus ou non.
  • être programmées pendant le temps scolaire ou en-dehors.

Dans un dialogue permanent avec les rectorats, certaines actions sont inscrites aux plans de formation académiques ou départementaux, facilitant ainsi le remplacement des professeurs et leurs déplacements.

Toutes les actions présentées dans cette brochure sont gratuites pour les participants. Elles sont financées par les partenaires du projet et les Investissements d’avenir.